CONSULTATIONS
SOUFFRANCE AU TRAVAIL

Vous ressentez des douleurs physiques et psychologiques liées à votre vécu au travail ?

Quel que soit le stade où vous vous situez, il est intéressant de venir en parler.

SOUFFRANCE AU TRAVAIL, BURN-OUT : QUELS SONT LES SIGNES ?

Vous pouvez faire face aux situations suivantes :

  • Stress chronique et surcharge de travail

  • Harcèlement moral par le supérieur hiérarchique et/ou les collègues

  • Isolement (repli sur soi, mise à l’écart, sensation de ne pouvoir en parler à personne)

  • Augmentation des heures de présence sans arriver à faire face

  • Perte de sens ou conflit éthique (vous faites face à des injonctions paradoxales, votre travail devient abstrait à cause de la lourdeur des processus, des reportings, vous êtes témoins d’actes managériaux que vous réprouvez, vous ne vous sentez plus solidaires de la Direction, …)

  • Tensions relationnelles, conflits, agressivité de la part des usagers

  • Exigence émotionnelle : vous faites face à des personnes en souffrance, en difficulté, ou à de l’agressivité

Vous ressentez certains de ces symptômes qui, combinés sont signes d’épuisement professionnel :

  • Ruminations et insomnies

  • Dérèglement de l’appétit

  • Perte de concentration, de mémoire

  • Irritabilité, pleurs fréquents

  • Troubles musculo-squelettiques

  • Fatigue qui persiste après une période de vacances

  • Maux de tête, maux de dos,

  • Problèmes cutanés

  • Boule au ventre

  • Baisse de confiance en soi, sentiment d’être incompétent, anxiété

  • ...

 

Suivant votre situation, vous faire accompagner va vous permettre de :

Vous sentir soutenu.e, compris.e, entendu.e par quelqu’un qui peut à la fois décrypter les atteintes psychiques liées au stress et comprendre le monde du travail et ses exigences.

Repérer objectivement les facteurs de risques psychosociaux dans votre travail (par exemple : travail sans cesse interrompu, charge mentale élevée, attitude managériale ou de collègues délétère, manque de marges de manœuvre) et prendre conscience de la durée à laquelle vous y avez été exposé.

Accepter la mise au repos sans vous sentir « faible », ni en culpabilisant « de profiter du système » alors que la mise à l’écart du travail, si elle est prescrite par le médecin, est la meilleure indication pour recouvrer la santé. 
Quelle est la durée de convalescence d’un burn-out ?

Bénéficier d’un premier éclairage juridique et surtout savoir prendre la distance émotionnelle suffisante à chaque étape de la discussion.

Pouvoir extérioriser votre ressenti, car votre entourage, même bienveillant, n’est pas toujours à même de comprendre réellement ce qui se joue pour vous.

Prendre conscience des incidences sur votre santé de la situation de travail et être orienté.e vers votre médecin, un médecin du travail, psychiatre pour un suivi médical ou un arrêt de travail si besoin.

Déculpabiliser, vous reconstruire et prendre à nouveau confiance en vous.​

Retrouver l’énergie nécessaire pour un nouveau départ professionnel dans ou à l’extérieur de l’organisation.

Dans tous les cas l’objectif est de retrouver du pouvoir d’agir.

SE FAIRE ACCOMPAGNER :
QUELS BÉNÉFICES ?

 

MON APPROCHE & EXPÉRIENCE

pour vous accompagner vers un mieux être

Je suis spécialiste des questions de souffrance au travail. 

J’ai moi-même une expérience de plus 20 ans en entreprise à des postes de management et continue d’intervenir comme consultante en management, ce qui me donne une connaissance toujours actualisée de l’évolution des méthodes de travail.

Avec un groupe de médecins du travail et de psychopraticiens, j’ai co-fondé l’association Mieux Être & Travail sur Lyon. J’écoute l’histoire au travail de personnes issues de tous métiers et de tous secteurs.

En séance, nous partirons de votre vécu et analyserons concrètement ce qui s’est joué dans votre situation de travail.
Ma particularité : j'allie thérapie et coaching pour vous accompagner en profondeur. Cela permet de « soigner les blessures » liées aux traumatismes, à l’injustice ou à l’épuisement vécu au travail et de vous remettre en action sur votre nouveau projet lorsque vous en aurez l’énergie (retour au travail, nouveau poste, reconversion, recherche d’emploi, entrepreneuriat, activités associatives porteuses de sens, …).

 

LES APPORTS DE LA GESTALT THÉRAPIE

Expérimenter et ressentir

Par la Gestalt, nous explorons ensemble ce qui se passe dans votre corps (boule au ventre, nœud dans la gorge, tête dans un étau…) et les émotions associées (colère, déception, incompréhension, sentiment d’injustice) pour se reconnecter à vos besoins profonds. Cela permet de repérer ce qui n’a pas été respecté pour vous et de trouver des stratégies saines à mettre en œuvre à l’avenir.

Par des expérimentations, je permets aux émotions étouffées de s’exprimer. Par le dessin ou grâce à des cartes, les prises de conscience se font plus évidentes. Toutes ces techniques permettent de réactualiser un vécu souvent dénié et de mieux percevoir ce qui sera utile de réguler pour vous sentir en harmonie avec vous-même.

 

Séances hebdomadaires, puis suivant les cas, bi mensuelles.

  • Ecoute de la souffrance au travail et accueil des émotions

  • Analyse de la situation de travail et des facteurs de risques psychosociaux

  • Recherche de stratégies pour en sortir (organisationnelles, juridiques, médicales…)

  • Travail pour se libérer de vécus traumatisants et se détacher de comportements ou de croyances limitantes.

Ces phases sont indiquées à titre indicatif. L’ordre et le nombre de séances passées autour de ces thématiques varie pour chaque individu. En tant que Gestalt praticienne j’évolue avec vous sans jugement, au gré de votre maturation et de vos prises de conscience.

Séance : 1h – Tarif : 70€

DÉROULEMENT D'UNE SÉANCE EN PRATIQUE

 

QUESTIONS FRÉQUENTES

Pourquoi une thérapie en cas de burn-out ? Je suis épuisée, pas malade…


Le burn-out est diagnostiqué lorsque l’on constate un épuisement physique et psychique lié au travail. La thérapie va vous permettre petit à petit de vous sentir mieux sur ces 2 plans. Lors des consultations souffrance au travail, nous faisons d’abord une analyse de ce que vous avez vécu au travail et de l’incidence sur votre identité au travail ainsi que sur votre santé. C’est une phase de compréhension.

Par ailleurs, les événements vécus, par leur intensité, leur violence, ou leur caractère répétitif, peuvent atteindre profondemment votre confiance ou votre image de vous-même. J’accompagne alors de façon soutenante pour reconstruire votre « moi profond » et sortir du traumatisme.

Dans un deuxième temps, par la Gestalt thérapie, un travail de développement personnel peut se mettre en place pour adopter des comportements plus sains pour vous-mêmes : savoir dire non, poser vos limites, sortir du perfectionnisme, vous autoriser des temps pour vous, retrouver des moments de plaisir et de sérénité.




Quelle est la durée de convalescence d’un burn-out ?


Il est très difficile de donner une moyenne, mais c’est un arrêt qui en général se compte en mois, même si l’arrêt se fait par prolongations successives sous le contrôle du médecin. Être arrêté une semaine, ne ferait qu’augmenter la pile de dossiers ou la liste de mails à traiter en rentrant, ce n’est pas l’objectif recherché !

Je ne suis pas habilitée en tant que psychopraticienne à établir des arrêts maladies, seuls les médecins ou les psychiatres peuvent le faire. Mais je vous aide souvent à accepter ce que les médecins ou votre entourage vous a déjà dit : il est urgent de lacher prise et de vous arrêter. Le burn-out s’accompagne en général d’une longue période de déni, car « le burn-out est la maladie des forts » : des gens engagés, consciencieux, perfectionnistes, qui n’écoutent pas leurs émotions. Il y a tout un cheminement à faire pour accepter ce qui vous arrive.

C’est grâce à la mise à distance du travail et un accompagnement en psychothérapie par un spécialiste de la souffrance au travail, que vous pourrez réduire la durée de votre arrêt de travail et surtout identifier les actions les plus justes pour vous à long terme.





TÉMOIGNAGE

18 mois dans une filiale d'un groupe français à l'étranger marqués par une relation déséquilibrée et nocive avec mon DG. Ses agissements étaient ceux d'un pervers narcissique : diviser pour mieux régner, critiquer les membres de son CODIR, ne pas respecter l'équilibre pro / perso de ses collaborateurs, manipuler, choisir une cible et s'acharner sur elle, ont nécessité que je m'arrête et que je "m'exfiltre" de ce contexte. Dans ce contexte douloureux et anxiogène, la DRH du groupe m'a proposé d'être accompagnée.

J’ai eu un premier échange téléphonique très positif et précieux qui m'a permis de comprendre que j'avais eu raison de m'arrêter. Qu'il faut toujours éviter, s'éloigner d'un pervers narcissique.

Puis j’ai été accompagnée en douceur et de façon très synchronisée. Je me suis sentie en sécurité, en totale confiance quant à la confidentialité et me suis sentie véritablement accompagnée : une vraie présence avec une véritable écoute sans jugement.

Ce qui m’a servi de déclic : Oser me dire ou me faire dire que j'étais en plein burn out : l'exprimer c est déjà dédramatiser une situation. Puis en phase de reconstruction : découper dans des magazines des photos pour imaginer et illustrer ma nouvelle vie professionnelle.

Cet accompagnement m’a permis une prise de conscience évidente que nous pouvons être victimes d'agissements et qu'en même temps nous sommes toujours co-responsables des relations dans lesquelles nous nous bloquons. De manière très progressive Clotilde m'a permis d'asseoir mes nouvelles envies et choix professionnels avec une totale transparence quant au fait qu'une reconversion peut prendre du temps.

—  Florence, Lyon